Fragmentation ADN

Cette technique récente est moins connue et moins souvent prescrite que le spermogramme. Le Test de fragmentation ADN, est pourtant un test décisif et complémentaire au spermogramme. Ce test mesure l’état de l’ADN des spermatozoïdes. La tête du spermatozoïde contient de l’ADN, c'est-à-dire le capital génétique de l’individu. La fragmentation correspond à des ruptures des brins d’ADN. A un niveau faible, ces ruptures sont réparées dans l'ovocyte après fécondation. Au-delà d'un certain seuil de cassures, le processus de réparation ne peut plus se réaliser de façon satisfaisante pour permettre un développement embryonnaire normal. Cette détérioration d'ADN peut être due à un excès de radicaux libres.

Valeurs de référence :

  • < 20 % = ADN spermatique de bonne qualité
  • 20 à 30 % = ADN spermatique hétérogène
  • > 3 0 % = ADN spermatique très altéré